lundi 6 décembre 2010

déclarations de M.Marini sur la taxe google....

Nous avions déjà fait un billet sur les prix de transfert dans l'économie numérique et l'idée de taxer la distribution de publicité sur internet. L'interview de M. le Président de la commission des finances du Sénat, avocat d'affaires (apparemment pas celles de google...) revient sur la probable instauration dela taxe google. Le décalage de style est frappant!


L'Europe n'est pas la seule à avoir des difficultés à appréhender l'économie numérique, basée sur l'immatériel. Aux Etats-Unis c'est Amazon qui fait débat....Petite explication: le débat porte sur les taxes liées aux livraisons de biens achetés sur un site internet. Il n'existe pas aux Etats-Unis, un régime harmonisé de taxe sur les ventes comme celui issu des directives TVA. Les Entreprises comme Amazon ont donc tendance à se localiser dans l'Etat qui a le taux de TVA le plus-faible et à livrer depuis cet Etat.

Donc, avec les directives TVA, les technocrates de bruxelles avaient  anticipé avec 30 ans d'avance ce problème. Quel dommage que rien ait été fait depuis lors.... 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire