jeudi 3 mars 2011

Mercredi 3 mars 2011: journée fiscale du patrimoine

Aux Royaume-Uni quand on fait une réforme du droit fiscal, on explique que rien va changer significativement: en réalité les évolutions sont notables. En France, on commence par faire table rase sur le passé, on dit que que tout va changer avant, de reconstruire, petit-à-petit, à peu prés la même chose au cours des débats....

Bercy présente aux professionnels et aux "amateurs" les pistes de sa réforme (ici). Après avoir auditionné les entreprises de collecte de l'épargne (assureurs), ce sera, le 9 mars, au tour de Marie-Christine Coisne-Roquette, Présidente du Comité Fiscal du MEDEF depuis 2000 (ex-avocate, dont le patronyme démontre à lui seul une certaine sensibilité aux problématiques patrimoniales), laquelle a pris la suite de Loic Armand (Inspecteur des Finances, actuellement chez Pdt L'oreal)  et de Robert Baconnier (Ancien Directeur Général des Impôts, puis patron du cabinet d'avocats Francis  Lefebvre, divers mandats sociaux).

Voir également, les interventions totalement pertinentes des profs d'éco dont celle de Jean-Hervé LORENZI  (Professeur à l'Université Dauphine et président du cercle des économistes),  au cours des auditions du Sénat.

Ceci conduit à la question: la montagne va-t-elle accoucher d'une souris?

Stanislas Lhéritier

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire