mardi 30 octobre 2012

enlèvement d'enfants: épilogue d'une affaire

Vous vous souvenez de l'histoire de la petite Elise. Une enfant enlevée à son père qui en avait la garde. Une mère auteure de l'enlèvement. Une fuite vers la Russie où la mère était domiciliée. Une mère (heureusement) arrêtée sur le chemin?
Les faits se déroulaient en 2010 et étaient largement médiatisés, l'épilogue judiciaire était aujourd'hui: 2 ans de prison avec sursis pour la mère reconnue (seule!) coupable de l'enlèvement.
Il est difficile de trouver des sanctions adaptées au comportement d'une mère qui ne supporte pas d'être séparée de sa fille. Parfois la justice se contente d'une vérité approximative: on n'a  pas beaucoup reproché à la mère de ne plus se rappeler de l'identité des complices lors de l'enlèvement.

Stanislas Lhéritier
Cabinet-Lheritier.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire