mercredi 8 février 2017

Les logiciels ne se passent plus en charge

Est-ce qu'il vaut mieux acheter un logiciel ou louer une licence d'utilisation? La plupart des éditeurs ont bien compris que la formule de location était beaucoup plus profitable que la vente.

Pour l'acquéreur d'un logiciel, jusqu'au 1er janvier 2017, le logiciel s'amortissait sur un an: cela revenait à le passer en charge.

Désormais ce n'est plus le cas: Les logiciels acquis au cours des exercices ouverts à compter du 1er janvier 2017 ne peuvent plus faire l’objet d’un amortissement exceptionnel sur 12 mois (CGI, Art. 236, I). Ces logiciels sont donc amortis selon les règles de droit commun (article 30 LFR). Les logiciels qui valent moins de 500 € sont donc désormais les seuls déductibles, les autres doivent être déduits selon la durée normale d'utilisation. 

Cabinet lheritier

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire